fbpx
Sri Lanka Voyages

Trincomalee, petit paradis 🌴

Trincomalee est une station balnéaire au Nord-Est du Sri Lanka. Son authenticité locale reste encore entière : de grandes plages de sable blanc bordées de paillotes. Là où le tourisme de masse n’a pas encore eu son mot à dire…3 jours à Trincomalee, ce sont 3 jours de bonheur.

Séjour de 3 nuits en septembre 2018

La plage Uppuveli de sable blanc : ciel bleu et cocotiers
Plage d’Uppuveli, Trincomalee

Petite perle nichée dans les plages du Nord-Est du Sri-Lanka, 3 jours à Trincomalee vous offriront calme et repos. Un paradis marin qui permet de rencontrer des animaux sauvages comme les dauphins, les baleines bleues, les tortues de mer ou encore les requins de coraux…De quoi faire rêver petits et grands. Nous logions à Uppuveli, une magnifique plage de sable blanc s’étendant à perte de vue.

Une barque bleue accostée sur la plage de sable blanc de Trincomalee
La plage d’Uppuveli, Trincomalee

Que faire à Trincomalee ? ðŸ¢

En 3 jours à Trincomalee, le choix est simple :

Les plages

  • On profite de la plage ⛱ : pour faire bronzette et profiter du soleil pour hâler au mieux son teint. Puis, on se prélasse sur les plages de sable blanc à l’infini, où le banc de sable est très large, si large qu’en larvant sur son transat’ on se croirait à des kilomètres pour atteindre le bord de mer (ok j’exagère un poil, mais tout de même on doit marcher quelques minutes pour aller se tremper). Et on admire les couleurs magiques des levers et couchers de soleil. Des instants magnifiques [Précision technique : le lever est à 6h & le coucher est à 18h].
  • On observe les pêcheurs s’activer. Un groupe de 7 à 8 pêcheurs passe la journée à traîner son filet géant dans l’eau le long de la plage pour amasser un maximum de poissons : ils les vendent ou les gardent pour eux et leur famille. On profite de bains dans une eau thermale en se prélassant tranquillement. L’avantage est que de mai à novembre, contrairement à l’est et au sud de l’île, la mer est très calme. Pas de grosses vagues qui se mettent en travers de nos baignades impulsives. Si vous le souhaitez, vous pouvez vous adonner à diverses activités aquatiques comme le jet-ski, la plongée sous-marine, le kite-surf…

Rencontres marines

On peut sortir en mer sur un petit bateau à moteur, et aller observer les dauphins sauvages et les baleines bleues vers 6 heures du matin. De mai à octobre, ne comptez pas trop sur les baleines…ce n’est pas la saison donc il est rare d’en voir. Pour ce qui est des dauphins, nous en avons vu début septembre. Des dizaines…Nous attendions au lever du jour, les yeux écarquillés, attendant impatiemment ces poissons qui nous font rêver depuis tout petits. Et les voilà par dizaines. Sautillant joyeusement dans l’eau, se rapprochant au plus près de notre bateau…un moment magique 😍 ! [Prix : 3.500 roupies par personne tout inclus – sortie en bateau, bouteille d’eau…]

Snorkeling

  • Une matinée de snorkeling à Pigeon Island : assez férue de snorkeling pour ma part, j’ai été assez déçue. Les coraux sont très abimés par le tourisme des dernières années…malheureusement il ne reste pas grand-chose…quelques poissons colorés certes, mais loin d’être le paradis marin. Nous étions censés admirer des bancs de requins de coraux : nous en avons vu seulement un rapidement (nous ne serions pas allés assez loin du bord pour en voir plus apparemment…).
  • Niveau organisation, pas exactement ce à quoi je m’attendais : le capitaine nous largue de son bateau à moteur sur la plage, et ne nous donne aucun conseil sur le snorkeling. Autre détail dérangeant : là où soi-disant se trouvent les poissons intéressants à voir, se situe aussi l’endroit où les bateaux s’amarrent. On se prend donc de nombreuses vagues et on boit la tasse facilement : bof-bof comme situation. 😤
  • Si vous tenez à le faire, demandez conseil auprès des guides avant d’y aller et sur la plage de Pigeon Island pour savoir exactement le meilleur spot pour observer les requins de coraux ! Aussi, faites attention à ne pas vous couper sur les coraux…ça m’est arrivé (moi qui suis si douée). Ça reste une expérience agréable et sympathique pour ceux qui n’ont pas l’habitude de faire du snorkeling [Prix : 4.000 roupies par personne – trajet en bateau, ticket d’entrée sur l’île, et matériel de snorkeling].
Snorkeling à Pigeon Island situé au large de Trincomalee
Snorkeling à Pigeon Island
La plage d'Uppuveli à Trincomalee, un pêcheur avec sa corde
Un pêcheur sur la plage d’Uppuveli à Trincomalee

Où dormir ? ðŸ˜´

Nous avons dormi au Secret Garden Uppuveli. Une guesthouse très sympathique. Chambre moderne, propre et spacieuse, avec notre petite terrasse sur laquelle nous prenions le petit déjeuner, si copieux : assiette de fruits, montagne de toasts (sans blaguer), beurre, confiture, thé et oeufs sous la forme voulue. Franchement pas mal. C’est Niru (de la guesthouse) qui nous a conseillé et arrangé chaque excursion avec ses potos. Tout s’est toujours bien passé. Il nous a même conseillé des restos à Uppuveli…Hôtel situé à 5 minutes à pied de la plage, bref rien à dire. Le seul hic peut-être serait le wifi qui avait du mal à fonctionner au début de notre séjour [Prix : 23.000 roupies pour les 3 nuits, petit-dej inclus pour 2].

Fruits, toasts, oeufs, beurre, thé...un petit-déjeuner très complet à notre hôtel d'Uppuveli.
Le petit déjeuner de notre guesthouse à Uppuveli

Où manger ? ðŸ¥¥

En 3 jours à Trincomalee, on a eu le temps de faire quelques haltes gustatives :

Manger local

  • Restaurant Tuna : on y mange des poissons et crustacés, mais comme son nom l’indique, le thon est leur spécialité. Nous avons apprécié la nourriture savoureuse et la gentillesse du personnel. Manger en terrasse avec un climat pareil est très agréable. Nous nous sommes laissés tenter par des pâtes au poisson servies dans des feuilles de bananier [Prix : 1.900 roupies plats & boissons pour 2].
  • Rice ‘n’ Curry Restaurant : nous y avons mangé un curry de poisson sri-lankais. Assez surprenant, le poisson est arrivé entier ! Armés de couverts, nous avons décortiqué au mieux ce pauvre poisson. Il ne restait plus grand-chose à manger, mais l’expérience nous a marqués. Ambiance très entrainante : musique électro/chill, terrasse à l’étage, guirlandes lumineuses sous un toit de bambou…tout ce qu’il faut pour passer une bonne soirée [Prix : 2.800 roupies plats & boissons pour 2].
  • Restaurant du Hôtel Silver Beach : des tables situées en bordure de plage, des tables en bois, la classique. Nouilles sautées aux légumes, toujours aussi bon. Un plat rapide et qui régale [Prix : 1.300 roupies plats & boissons pour 2].

Une pause occidentale

  • Tonic’s : c’est un resto sur la plage tenu par deux britanniques. Il est décoré par des drapeaux de tous les pays de la terre et est structuré tout en bois. Pour y manger un snack occidental ou sri-lankais, afin de ravir les petites faims, le tout le regard face à la mer, c’est l’endroit parfait. Nous avons dégusté des sandwichs toastés et des smoothies maison. Un vrai bonheur [Prix : 2.500 roupies plats & boissons pour 2].
  • Gomesz’s Pasta Hut : petit restaurant italien de charme. Les meilleures pâtes que nous ayons mangées au Sri Lanka ! Penne all’amtriciana et penne all’arrabiata goûteuses…et pour un rapport qualité-prix au top [Prix : 1.500 roupies plats & boissons pour 2].
  • Fernando’s Bar ⛔️ : nous y sommes allés pour prendre un verre, nous avons été assez déçus. Cocktail hors de prix et loin d’être buvable. J’ai eu beaucoup de difficultés à finir le mien. Le seul point fort de ce bar est sa localisation : sur la plage. L’ambiance est punchy puisqu’un dj mixe toute la soirée et qu’on peut se déhancher sur un bout de piste sur le sable. A certains endroits, des balançoire font guise d’assises aux tables. Si jamais vous souhaitez vraiment tester, tentez le coup mais prenez un jus de fruits frais, quelque chose qu’ils ne peuvent normalement pas rater ! [Prix : 1.400 roupies pour deux cocktails]
Un restaurant tenu par deux anglaises et servant des snacks sur la plage d'Uppuveli.
Le Tonic’s, restaurant sur la plage d’Uppuveli

Comment s’y rendre ? ðŸš–

Nous nous sommes rendus à Trincomalee depuis Sigiriya par taxi (commandé par notre hôtel). Ce taxi n’était malheureusement ni partagé, ni une nanocar. Le trajet dure environ 2 à 3 heures et s’est révélé assez noueux au départ. Nous n’avons donc pas regretté d’avoir prix un taxi et non le bus ! [Prix : 8.200 roupies].

On a observé un joli lever de soleil sur la plage d'Uppuveli ; des couleurs satinées sur un soleil de velours.
Lever de soleil à Uppuveli, Trincomalee

Trincomalee…à faire absolument ! Rendez-vous à la plage d’Uppuveli pour se détendre en compagnie des dauphins et des baleines. Activités nautiques à la clef et chill assuré ! On se retrouve au prochain article pour une escale à Arugam Bay !

Pour recevoir les nouveaux articles ainsi que des anecdotes et autres conseils privilégiés abonne-toi aux mails privés !

Sri Lanka Voyages

Sigiriya, un lieu féérique 🤩

Le rocher du lion à Sigiriya est un lieu culturel incontournable du Sri Lanka. L’ancienne forteresse est classée au patrimoine mondial de l’UNESCO.

Séjour d’une nuit fin août 2018

Sigiriya, le rocher du lion
Coucher de soleil au rocher du lion

Petit point d’histoire ðŸ¤“

Kassyapa tua son père le roi, et fit fuir son frère aîné pour s’emparer du trône. Par peur du retour de son frère, il construisit un palais au sommet d’un rocher, à Sigiriya, pour se protéger. Il vécut de cette façon pendant 18 ans, jusqu’à que son frère revienne avec une armée indienne. Encerclé dans sa forteresse, et sans issue pour s’alimenter, Kassyapa rend les armes au bout d’une semaine, et tombe par la lame de son frère.

Sigiriya, depuis le rocher Pidurangala
Lever du soleil sur le rocher du lion

Que faire à Sigiriya ?

Deux choses à faire à Sigiriya :

  • Le rocher du lion : cet ancien palais situé à une hauteur de 370m se trouve au milieu de la jungle. Le ticket s’élève à 30$ et permet de se balader dans les jardins, visiter le temple et monter sur l’ancienne forteresse – comptez environ 45min pour atteindre le sommet. Attention, vous pouvez acheter un billet jusqu’à 17h maximum – en arrivant le plus tard possible cela vous permet d’observer le coucher du soleil en haut du rocher avec une vue assez incroyable sur la jungle. Ce site fait office de pèlerinage, vous ne serez donc pas seuls au monde : cela gâche d’ailleurs un peu le spectacle…vous piétinez au côté de milliers de personnes dans les escaliers. Il vous faudra aussi rester silencieux pour ne pas réveiller les taons qui habitent le rocher – la légende raconte que ce sont les gardiens de l’ancienne forteresse ; ils attaquent les visiteurs n’étant pas dignes d’entrer dans le palais. La vue vaut cependant le détour. Mais si vous souhaitez éviter le monde et payer moins cher, une deuxième option s’offre à vous…[Prix : 9.660 roupies l’entrée & 200 roupies retour en tuktuk à l’hôtel pour 2]
  • Le rocher du Pidurangala : il est moins connu que le rocher du lion, et pourtant la vue est magnifique. Nous y avons vu le lever du soleil : arrivés à 4h45 en bas du rocher, 30 minutes environ pour monter, nous étions les premiers à attendre que le soleil pointe le bout de son nez. Pensez à prendre des lampes torches frontales ! Figurez-vous qu’il n’y a bien sûr aucun éclairage public sur le chemin menant au sommet du rocher. Les premières lueurs apparaissent, les éléphants commencent leur concert, les oiseaux chantent – un vrai spectacle que l’on admire au sommet [Prix : 1.000 roupies l’entrée & 2.000 roupies le tuktuk pour 2].

Petite anecdote : nous sommes allés au Pidurangala par tuktuk (montant de départ incluant aller-retour et attente au rocher à 1000 roupies). En avançant dans la jungle, un guetteur envoie des appels de lampe torche. Notre chauffeur s’arrête, discute avec lui quelques minutes puis nous explique que 3 éléphants sauvages ne sont pas loin. On attend 5 minutes, puis on redémarre en s’engageant sur un nouveau chemin. Quelques mètres plus tard, le tuktuk s’arrête et commence à faire marche arrière. Les éléphants étaient à 200 mètres à peine de nous ! Au vu du risque pris et de la gentillesse du tuktuk, nous lui avons finalement donné 2.000 roupies. Entre frayeur et excitation, ce moment a été l’un des plus ambigus du voyage ðŸ˜…

Lever de soleil voilé au rocher du Pidurangala
Lever de soleil depuis le Pidurangala

Où dormir ? ðŸ˜´

Nous avons dormi dans un hôtel réservé sur booking.com, le Lakmini Lodge. La chambre était très spacieuse et la salle de bain fonctionnelle. Nous avons été un peu déçus par la propreté : des tâches sur les draps qui ne devaient probablement pas partir au lavage… Le petit-déjeuner cependant était copieux : assiette de fruits frais, jus de fruits frais, thé/café, oeufs, charcuterie… Le patron de l’hôtel s’est montré très disponible pour nous indiquer quoi faire à Sigiriya, nous conseillant restaurants et autres…il nous a même emmenés au resto de son ami avec son tuktuk ! Un conseil précieux : ne vous déplacez pas après 19h seuls à pieds car des éléphants sauvages se baladent, et vous ne voudriez pas tomber nez-à-nez avec l’un d’entre eux dans la nuit noire…[Prix : 6.300 roupies pour une nuit, petit-dej inclus, pour 2 personnes]

Où manger ? ðŸ¥¥

Nous avons diné au Pradeep Restaurant, un resto traditionnel sri-lankais. Assis à des tables en bois, on déguste ses nouilles sautées aux légumes et son jus de mangue fraîchement préparé pour un prix dérisoire. Le roof top est décoré par de jolies guirlandes lumineuses – une ambiance toute cozy permet de se prélasser du mini-trek de la journée [1.800 roupies plats & boissons pour 2].

Coucher du soleil depuis le rocher du lion
La jungle depuis le rocher du lion

Comment s’y rendre ? ðŸš–

Pour faire le trajet Negombo – Sigiriya, on a opté pour une nano car que notre hôtel a réservé pour nous. Le trajet a duré 4 heures. Prenez un taxi partagé si possible, sinon il est possible de prendre trois bus pour s’y rendre : Negombo – Kurunegala – Dambulla – Sigiriya [Prix du trajet en nano car : 8.000 roupies à deux].

Vue depuis le rocher Pidurangala
La jungle depuis le Pidurangala

Le rocher du lion à Sigiriya, une étape rapide mais incontournable au Sri Lanka : des mini-treks sur rocher pour des vues imprenables sur la jungle. La suite à Trincomalee, dans le prochain article !

Pour recevoir les nouveaux articles ainsi que des anecdotes et autres conseils privilégiés abonne-toi aux mails privés !