Une atmosphère festive à Bruges ✨

Séjour de 2 nuits en décembre 2019

Un weekend hivernal à Bruges : rien de mieux pour se mettre dans l’ambiance des fêtes ! C’est une ville appelée la Venise du Nord grâce à ses nombreux canaux. Alors pour les amoureux des cités aux cours d’eau comme Venise ou Amsterdam, Bruges est un excellent choix surtout à l’approche de Noël, avec ses nombreuses maisons décorées et illuminées la nuit. L’atmosphère y est très chaleureuse.

Que faire en un weekend à Bruges ? 🗺

Nombreuses sont les activités à faire dans cette ville belge : entre musées, points de vue en hauteur, balades et dégustations de chocolats et de gaufres pour les plus gourmands, le choix est vaste.

Se plonger dans le monde médiéval

  • Revivre une journée typique médiévale à l’Historium : établi dans l’ancienne Halle aux draps, ce musée nous transporte à une autre époque le temps d’une petite heure en immersion. On se sent transporter dans l’atmosphère médiévale qui régnait à Bruges. Le musée est assez interactif ce qui plaît beaucoup aux enfants (et même aux grands)… Vous aurez une belle vue sur les maisons colorées de la Grand-Place au deuxième étage. A la fin du parcours, vous pouvez visiter la ville médiévale grâce à la réalité virtuelle. Et pour finir, on peut monter dans la tour pour avoir une vue encore plus en hauteur sur la Grand-Place. Il est possible de faire ces 3 activités séparément. [14€ pour l’histoire et l’expo ; 17,5€ pour l’histoire, l’expo et la réalité virtuelle ; 7€ le ticket pour accéder à la tour]
  • Découvrir le musée Gruuthuse refait à neuf : ce palais était à l’origine la demeure de la famille influente des Gruuthuse. Transformé au fil des siècles, il est finalement devenu un des lieux essentiels retraçant l’histoire de La Flandre. Pour mieux transporter, les voyageurs, le musée s’est refait une beauté et a rouvert ses portes en mai 2019. [14€ le ticket musée & église]
  • Admirer une oeuvre de Michel Ange à l’église Notre-Dame : cette belle église est accoudée au musée Gruuthuse. Dans le palais se trouve un oratoire donnant un accès direct à l’Eglise, et plus spécifiquement sur le choeur. Dans cette église, on trouve une oeuvre particulièrement reconnue : la madone de Michel Ange. J’avoue être toujours impressionnée par la douceur de ses sculptures !

Découvrir Bruges par ses ruelles et ses canaux

  • Faire une balade en segway : oui moi aussi j’ai déjà porté un regard douteux, mais surtout moqueur sur les gens qui se baladent sur ce drôle d’engin à moteur. Eh bien sous l’entrain familial, on a décidé de faire cette balade en Segway (le petit nom, ou plutôt la marque de ces drôles de machines). Un guide nous a accompagnés – on a eu le droit à des explications et des histoires anecdotiques pour rendre cette balade pas seulement amusante mais aussi culturelle ! Le départ s’effectue à l’office du tourisme. [40€ une heure, 55€ deux heures]
  • Profiter du marché de Noël sur la Grand-Place : le marché est disposé en cercle autour duquel se trouve des petits chalets, le plus souvent proposant des spécialités à déguster. Touristes et locaux peuvent alors en profiter aux tables installées au centre. Le marché est surmonté d’un chapiteau de guirlandes lumineuses…tout est fait pour nous mettre dans l’ambiance festive. Au-delà du marché, la Grand-Place bordée de maisons colorées à créneaux médiévaux est un incontournable à Bruges.
  • Les promenades à ne pas manquer : de jour ou de nuit, on peut se balader à travers le béguinage, là où logeaient des femmes célibataires (et désormais des religieuses). On trouve non loin de là le lac d’amour…des cygnes par dizaines s’y prélassent, de jour comme de nuit. Sinon, un des spots typiques à Bruges, c’est le quai Rozenhoedkaai qui donne une vue sublime sur le canal, les maisonnettes et le beffroi en arrière-plan. En remontant vers l’ouest depuis ce quai, vous verrez sur la droite l’église Notre Dame puis l’hôpital Saint-Jean. En continuant, vous tomberez sur le Béguinage. Et vous pourrez finir la balade par le lac d’amour.
  • Un peu de shopping : cette ville met à disposition de ses visiteurs de nombreuses boutiques dans lesquelles on peut acheter des vêtements, du chocolat ou encore de jolies décorations de Noël ! Une des rues les plus connues est la Noordzandstraat. Un magasin qui m’a particulièrement marqué ? Käthe Wohlfahrt – ils sont spécialisés dans les décorations en bois faites à la main, et c’est magnifique.

A faire une prochaine fois

Ce petit weekend hivernal à Bruges n’aura pas suffi à découvrir ses trésors…J’y ai passé un weekend en hiver, j’y reviendrai donc avec grand plaisir, au printemps par exemple, pour réaliser les activités que je n’ai pas eu le temps de faire !

  • Observer la ville avec recul depuis le Beffroi de Bruges : pour moi, ce monument est un peu l’un des symboles de la ville. Dominant la Grand-Place, on le voit pratiquement depuis n’importe quel quartier. Haut de 86m, il faut gravir 366 marches pour atteindre son sommet. Par manque de temps, je n’ai pas pu le faire, mais ce sera l’occasion de retourner à Bruges ! [12€ le ticket]
  • Visiter une des anciennes brasseries de la ville : comme vous le savez sans doute, l’une des boissons préférées des Belges, c’est la bière. La brasserie Halvemann est connue pour son unique moyen de transport entre la brasserie située dans le centre ville de Bruges et l’usine d’embouteillage située à l’extérieur de la ville.

Où manger ? 🥥

  • Reliva : dans une ambiance chaleureuse mélangeant bois et couleurs claires, on se sent bien accueillis dans ce restaurant aux plats originaux et délicats. J’ai été séduite par mon risotto de riz complet au vin rouge, champignons forestiers, oeuf poché et fromage de chèvre en copeaux. Un délice ! Les prix sont élevés mais la qualité est bien là. [Menu à 39€ : entrée + plat principal]
  • Magritt : après une longue marche dans les ruelles de Bruges, on mérite bien une pause gustative. Où ? dans l’un des Coffee shops qu’offre la ville. Avec mon penchant pour l’avocat, j’ai opté pour une tartine avocat, houmous et saumon fumé ! Eh bien le mariage avocat / houmous est une tuerie. [14€ la tartine et 6€ le thé glacé]
  • Chez Albert Gauffres : il paraît qu’on y mange les meilleures gaufres brugeoises, en tout cas selon certains blogs. Je confirme qu’elles sont excellentes, vous ne pourrez qu’être ravis ! Alors attention, il y a deux types de gaufres. La gaufre bruxelloise (rectangulaire et légère) ou la gaufre liégeoise (gaufre renfermant des morceaux de sucre et plus consistante !). C’est bien les gaufres liégeoises qui sont à l’honneur à Bruges. J’ai goûté une gaufre avec seulement de la sauce chocolat au lait typiquement brugeois. Délicieux. [3,5€ la gaufre]
  • Wijnbar Est : une découverte assez mitigée de ce bar à vin. Les tapas et les vins y sont excellents, mais malheureusement le service était vraiment beaucoup trop lent. Et, les tapas ont été servies une par une. Si vous souhaitez y aller, demandez à ce que tout soit servi en même temps. Dommage… Au niveau gustatif, la qualité était là bien que les prix soient élevés : nachos avec sa sauce fromage et chorizo, aiguillettes de poulet pimentées (attention, palais sensible s’abstenir), jambon ibérique avec une sauce champignons… [entre 10 et 20€ la tapas ; on en a pris 4 pour 4].

Où dormir ? 😴

Pour un petit weekend en décembre, on a envie de se trouver un endroit cocon. Et puis il y a certains voyages où l’on aime se faire plaisir question hôtellerie, surtout quand on voyage en famille, avec les parents. Bien sûr on aime trouver des petites perles sur Airbnb, mais un hôtel en plein centre ville avec un spa, ça ne se refuse pas, si ?

Par chance, on a eu les chambres atypiques de l’hôtel avec leurs poutres en bois et leur hauteur sous plafond assez démentielle pour un hôtel. A priori, nous avons été surclassés dans une chambre Deluxe (on ne sait pas pourquoi, mais tant mieux). Pour y accéder, il faut monter au 2ème étage, puis prendre l’escalier pour atteindre un palier où se situent seulement 3 chambres. C’était comme si on était dans la haute tour du château.

Le petit-déjeuner y est extra : buffet à volonté, salé, sucré, charcuterie, viennoiseries, jus… Le spa n’est pas trop mal non plus, mais reste assez simple : hamam et sauna.

Cet hôtel bien agréable, c’est le Casselbergh Hôtel. Il est situé au centre de la ville, à 5min à pied de la Grand-Place. [A partir de 118€ la nuit]

Comment s’y rendre ? 🚖

Pour un weekend hivernal à Bruges, on peut s’y rendre par divers moyens :

  • Par train : il est nécessaire de faire un changement à Bruxelles. On met 2h30 depuis Paris avec le changement par la capitale belge.
  • Par voiture : étant partis pendant la période de grève SNCF, notamment à Paris, on n’avait pas le choix que de partir par voiture. Il faut compter 4h de route environ pour parvenir jusqu’à Bruges.
  • Par avion : il y a effectivement un aéroport à proximité de la ville mais les vols semblent assez chers. A voir d’où vous partez depuis la France pour y accéder !

Ce weekend hivernal à Bruges m’a paru bien rapide – plusieurs jours permettraient de visiter plus amplement la ville, découvrir ses musées et son histoire, profiter de se cafés et ses bonnes adresses…

Une autre ville aux centaines de canaux ? C’est bien sûr Venise, la vraie ! J’ai passé un weekend hivernal à Bruges, mais j’avais fait un weekend estival à Venise – j’ai tout raconté dans cet article.

Auteur : Alexia

Passionnée de voyages et de gastronomie, j'ai enfin lancé mon blog pour vous faire découvrir mes escapades exploratrices et gourmandes !

4 commentaires

Laisser un commentaire