Tenerife, île aux cactus 🌵

Séjour du 1er au 8 mai 2019

Tenerife est une île incroyable. Située dans les îles Canaries aux côtés du Maroc, le climat est idéal. De la chaleur, un peu de vent et une température de 25 degrés tout au long de l’année, et ce pour profiter des plages et des randonnées.

El Teide

Que faire à Tenerife ? 🗺

Tenerife est une île très montagneuse. On peut y faire de belles randonnées, plus ou moins difficiles. Mais on peut aussi se détendre sur ses plages de sable noir ou de sable blanc.

Les randonnées

  • Le parc du Teide : le Teide est le volcan de Tenerife. Avec une hauteur de 3 714 mètres, il est entouré de toute une zone à visiter. Le parc du Teide est reconnu pour ses nombreuses balades en voiture ou à pied qu’on peut y faire. C’est un désert que l’on compare souvent aux parcs naturels de Californie. J’ai écrit tout un article à propos de notre randonnée nocturne pour admirer le lever du soleil sur le sommet du volcan. Je dédierai bientôt un autre article sur les randonnées que l’on peut effectuer à Tenerife, notamment dans le parc du Teide.
Le parc du Teide
  • Traverser la Corona Forestal : le parc du Teide est entouré d’une magnifique forêt de pins. Pour se rendre au parc, on peut passer par cette forêt en prenant la route de l’Esperanza. On traverse une mer de nuages pour atteindre les hauteurs. Le nord de l’île est assez souvent nuageux ; cela permet justement d’obtenir des points de vue uniques comme le Teide surplombant une mer de nuages. C’est pour moi l’un des plus beaux trajets pour se rendre au Teide et c’est l’un des plus beaux trajets de l’île.
fullsizeoutput_70e9
  • Les montagnes de l’Anaga : elles se situent dans le nord de l’île. De nombreux endroits sont à y découvrir. On y trouve quelques plages perdues que l’on peut découvrir suite à une randonnée ; elles ne sont pas forcément faciles d’accès. De nombreux villages colorés sont perdus dans les nuages. Des forêts remplies d’arbres   aux branches torsadées bordent les routes. J’ai adoré la randonnée permettant de découvrir le village de Las Carboneras jusqu’au village de La Chimanada.
Montagnes de l'Anaga

Les plages de sable noir

  • Plage del Bollullo : l’accès à la plage n’est pas facilité. Cette jolie plage tranquille et peu fréquentée se situe proche du village El Rincòn. Il faut prendre El Camino del Bollullo : attention, la route est étroite, il n’y a de la place que pour une voiture alors que la route est à double sens. En suivant ce chemin, tu tomberas sur un parking à 3€, celui du Beach Restaurante Del Bollullo. On s’était arrêté déjeuner sur la terrasse face à la mer avant de se rendre sur la plage del Bollullo. En marchant 5 minutes, tu traverses la route et tu verras le chemin qu’il faut descendre pour arriver dans une grande crique et donc sur la plage en question. On y trouve un snack proposant des boissons et sandwichs si tu ne souhaites pas déjeuner au restaurant. A savoir qu’il y a du vent et donc beaucoup de vagues : en mai l’eau était assez froide. On a surtout vu des surfers se baigner. Tremper ses pieds suffit largement à faire redescendre la température.
Plage Del Bollullo
  • Plage Del Ancón : située proche de la plage de Los Patos, on a eu du mal à trouver le chemin qui mène à cette plage. Il faut prendre une rue à impasse qui est bordée de maisons à plantations : el camino San Diego. Une fois arrivé à l’impasse, tu dois prendre le chemin très étroit partant sur la gauche qui passe entre deux maisons. A la fin de ce chemin, tu arrives  sur la falaise donnant sur la mer. Tu tournes à droite sur le chemin serpentant la falaise : derrière toi se trouve la plage de Los Patos, une des plages de sable noir les plus connues de Tenerife. A la fin du chemin, tu apercevras des cultures en terrasses pour finir sur la plage Ancón. Il faut savoir que cette plage subit des marées : début mai nous n’avons malheureusement presque pas vu de banc de sable…Renseigne-toi avant pour prévoir s’il te sera possible de t’y baigner.
Plage Del Pato
  • Plage Jardin à Puerto de la Cruz : située au niveau du château San Felipe, cette jolie plage de sable noir est bordée de palmiers, avec en arrière plan le Teide. Plutôt pas mal comme cadre pour se baigner ? C’est pas tous les jours qu’on trouve la montagne et la mer au même endroit. La plage est assez touristique en comparaison aux deux autres. En effet, la ville étant assez réputée et la plage plutôt grande, elle attire du monde. On trouve à côté de la plage un champs de montagnes de galets permettant de faire des clichés assez originaux en perspective.
Plage del Jardin

Activités exotiques

  • Baleines et dauphins à Costa Ajede : il est possible de voir des baleines et des dauphins lors d’une excursion de quelques heures par bateau. Le mieux pour les voir est de se rendre dans le sud de l’île sur la Costa Ajede. L’eau est à température plutôt élevée toute l’année ce qui en fait un environnement marin propice pour ces animaux. Le fameux triangle où ils se trouvent est entre les points suivants : Costa Ajede, Los Gigantes et l’île de La Gomera. Fais bien attention à choisir une compagnie qui respecte les animaux 🙏. Malheureusement certains bateaux s’en approchent trop par exemple, ce qui peut les perturber (trouver d’autres raisons).
Costa Ajede
  • On a choisi de faire notre sortie avec l’Ocean Blue : il s’agit d’un petit bateau de pêcheurs. A taille humaine, le bateau n’effraie pas les animaux. Il a d’ailleurs la pastille rouge (à retrouver) qui garantit le respect des animaux marins. On s’est retrouvé avec Patricia et Juan, des espagnols adorables qui nous ont emmené durant deux bonnes heures l’après-midi pour passer des instants magiques avec les baleines pilotes et les dauphins : 40 minutes pour se rendre au lieu où trouver des baleines, 40 minutes d’observation et 40 minutes retour. Nous avons pu voir une vingtaine de dauphins et une vingtaine de baleines. C’est assez drôle car les dauphins se rapprochent d’eux-mêmes du bateau pour faire quelques sauts et jours avec les vagues que tracent le bateau. Ils s’amusent effectivement à passer sous le bateau. Les baleines se sont également beaucoup rapprocher de nous, à tel point qu’on a vu une maman et son bébé longer le bateau ! Un moment vraiment extra.
  • Qu’est-ce que les baleines pilotes ? Elles sont de la même famille que les dauphins. Elles leur ressemblent beaucoup physiquement mais leur aileron est un peu plus épais et elles se déplacent plus lentement. Juan a su nous expliquer avec passion quelques informations à propos de ces bêtes et de leur environnement. Au passage, on a même vu une jolie tortue de mer ! Bien évidemment, il n’est pas sûr de voir des baleines ou dauphins à 100%, car cela dépend des conditions, et ces animaux restent tout de même imprévisibles.
Costa Ajede
  • On comptait premièrement passer par la compagnie suivante : https://www.whalewatchtenerife.org. Malheureusement, on n’a pas réussi à trouver leur bateau. On s’est donc tourné vers une boutique qui vendait plusieurs excursions. Elle nous a parlé d’une excursion de 3 heures en bateau incluant un moment pour faire du snorkeling, des snackings et des boissons. On trouvait ça assez touristique et surfait. On préférait une excursion de 2 heures sur un petit bateau. Elle nous a donc proposé Ocean Blue pour 28€ par personne. Ça reste raisonnable, mais après avoir discuté avec la capitaine, il vaut mieux contacter directement le bateau sur leur site, et le prix peut descendre jusqu’à 17€. Ça leur permet également d’éviter de payer une commission à la boutique.

Balades dans des villages colorés

  • La Orotava : sûrement l’un des plus connus de l’île, il est à flanc de colline face à la mer. À 20 minutes de Puerto de la Cruz, et sur le chemin pour accéder au Teide, on y passe forcément. Alors autant s’arrêter pour une balade à pied dans son joli centre : la place principale abrite un café et donne vue sur l’ensemble de la vallée.
  • San Cristobal de la Laguna : après avoir vu les montagnes de l’Anaga, on peut faire un stop dans cette petite ville qui se situe à l’entrée du parc de l’Anaga. On se promène dans ses rues du centre dont toutes les maisons sont colorées. La cathédrale Laguna se visite ainsi que d’autres églises. Nous sommes passés rapidement à cause de la fatigue des randonnées dans l’Anaga. Mais ce qu’on en a vu nous a bien plu !
San Cristobal de la Laguna
  • Garachico : en bord de mer, ce village est connu pour ses charcos. A savoir que les charcos sont des piscines naturelles formées par les roches et la mer. Puisqu’à Tenerife, il y a des tendances de marées hautes et basses dans le nord de l’île, renseigne-toi bien pour savoir si les charcos sont remplis au moment où tu souhaites t’y rendre. En mai, celui de Garachico est à sec par exemple. De toute façon, je ne suis pas sûre que j’aurais eu le courage d’y tremper un orteil vu les températures : ça reste l’Océan Atlantique !
Garachico
  • Icod de Los Vinos : situé à mi-chemin entre Puerto de la Cruz et Garachico, on longe la mer pour y accéder. Dans les terres et en hauteur, on apprécie sa vue sur la mer. Le village est reconnu pour son arbre dragon : ces arbres sont typiques de l’île. Ils sont en réalité constitués de fibres entrelacées et non d’un tronc.
fullsizeoutput_717a
  • Puerto de la Cruz : c’est là où nous avons dormi, et c’était une bien chouette idée. Malgré ses quelques constructions massives en termes d’immeubles, la ville reste charmante avec son centre historique bien coloré.
fullsizeoutput_70c6

Levers et couchers de soleil

  • Lever de soleil sur le pic du Teide : c’est un des plus beaux levers de soleil que j’ai pu admirer de ma vie, et parmi eux, les levers de soleil au mont Batur, au Kawah Ijen et à l’Adam’s Peak. La vue en vaut l’effort (1 300m de dénivelé à parcourir en 4h).
El Pico del Teide
  • Coucher de soleil au mirador Cherfe : un soleil se couchant derrière les monts de Masca, au dessus des nuages, dans une mer orangée et rose…un spectacle féérique, que l’on peut admirer depuis le point de vue entre le village Santiago Del Teide et Masca. On voulait en premier lieu regarder le coucher de soleil directement dans le village de Masca. Mais le soleil disparaît trop rapidement derrière les montagnes : on n’a donc pas le temps d’admirer proprement le coucher de soleil à proprement parlé en mai. Le meilleur endroit pour en profiter est de s’installer au mirador Cherfe. Pour atteindre Masca, sache que la route n’est pas des plus simples : on se retrouve embarqués dans des lacets serrés, très serrés : une voie à double sens…
Mirador del Chefe
  • Coucher de soleil sur Puerto de la Cruz : en s’installant près de la plage du jardin, on trouve à côté du Château San Felipe, il y a un champs de monts de galets. On peut s’amuser à faire des photos rigolotes en réalisant des effets de profondeurs de champ avec la mer et le rivage coloré en arrière plan.
Plage Del Jardin

A faire si possible – voici quelques activités que je n’ai pas eu le temps de faire sur place, mais que je conseille fortement si tu en as le temps :

  • Plage de Las Teresitas : cette plage se situe dans les montagnes de l’Anaga au nord-est.
  • Plage Benijo : cette magnifique plage se situe dans les montagnes de l’Anaga. Une jolie randonnée est à faire dans les collines pour atteindre cette plage et se détendre après quelques heures d’effort.
  • La Cueva Del Viento : je ne le savais pas avant d’arriver, mais il est possible de faire une excursion dans un tunnel dans lequel coule de la lave du Volcan Teide.
  • Los Gigantes : il y a de magnifiques falaises sur lesquelles se promener dans le sud de l’île. Non loin de Masca, ces rochers surplombent la mer.
  • Randonnée de Masca : une chouette randonnée, c’est de descendre depuis le village de Masca jusqu’à la mer. J’ai entendu dire qu’elle était un peu dangereuse : sois bien équipé surtout !

Où manger ? 🥥

Puerto de la Cruz

  • La Cofradia de Pescadores : on se retrouve sur ce rooftop avec vue sur mer pour déguster des pâtes aux fruits de mer. La qualité n’est pas exceptionnelle mais les prix sont bas et la cadre très chouette ! On prend un apéro en admirant les couleurs chatoyantes du coucher de soleil [24,05€].
La Cofradia de Pescadores
  • Bollullo Beach Restaurant : le restaurant a été refait à neuf récemment. Avec sa jolie terrasse en bois, on peut être au soleil ou à l’ombre. Les bourrasques de vent en bord de mer nous permettent de ne pas souffrir de la chaleur en dégustant quelques tapas [37,9€].
Il Bollullo Beach Restaurante
  • Tasca Ihuey : une cuisine raffinée dans une ambiance un peu chic sous des voûtes en pierre. On a dégusté un tartare de saumon et des langoustines fourrées aux champignons façon raviolis, pour finir sur une mousse au chocolat blanc et ses éclats de chocolat [57,08€].
Tasca del Ihuey
  • Vinoteca Con Pasión : en terrasse et au calme de la cohue du reste de la ville, on déguste des tapas et du bon vin. Ce qui est sympathique dans ce bar à vins, c’est qu’on bénéficie de plusieurs formules pour découvrir différents vins de la cave : : pour … on a le droit à 5 verres de vins, qu’on peut se partager à 2 si l’on veut. Les tapas sont plutôt bonnes, mais pas exceptionnelles. Néanmoins, le rapport qualité-prix est plutôt bon [30,75€].
Vinoteca del Pasion
  • Terra Mare : une terrasse sur la place animée de la ville. Quelques tapas sympathiques et goutues : de bonnes croquettes et une sauce aïoli, des asperges avec crevettes et crème avocat, ainsi qu’une spécialité canarienne avec des pommes de terre, des oeufs et du chorizo [28,54€] .
Terra del Mare
  • Meson Los Gemelos : un cadre complètement décalé. On ne s’y attend pas mais en entrant par cette simple porte en bois, on entre dans un jardin aménagé. Beaucoup de verdure et des tapas à petit prix ! Une excellente soirée à la fraîche et dans la bonne humeur : quelques croquettes, des crevettes à la sauce cocktail, des moules grillées à l’ail, du pain et de l’aïoli… [30,15€].
Meson de los Gemelos

La Orotava

  • De Pata Negra : ce petit resto typiquement canarien est à tomber. Des tapas vraiment excellentes. Peut-être un peu plus cher que la moyenne, mais qu’est-ce qu’on se régale…! Des croquettes, aux pois chiches et calamars canariens ou encore aux tacos de poisson et leur sauce almogre [47,46€].
De Pata Negra

Costa Adeje

  • Bahia Beach Restaurante : un restaurant assez touristique sur la plage mais qui offre des sièges confortables. Bonne pizza. Bonnes pâtes aux fruits de mer : avec vue mer, elles sont très bien garnies – moules, calamars et vongole. Un resto qui reste raisonnable en bord de mer [29,7€].
Costa Ajede

Icod de Los Vinos

  • El Mortero Juste Zona : en passant dans une rue ensoleillée, on a découvert un chouette endroit. Assis sur des tabourets hauts, on s’est rafraîchi avec un tartare au thon, mangue et avocat, et on a goûté à la sauce canarienne typique dans des raviolis aux champignons [23,77€].

A faire absolument dans le Nord de Tenerife : goûter les guachinches. En effet, ce sont des locaux qui vendent leur production locale de vins notamment, accompagnée de tapas maison. Ils peuvent donc vous accueillir dans leur potager, dans un garage et ce dans une ambiance à la bonne franquette : nappe à carreaux, bancs en bois etc. Malheureusement au vu de notre programme condensé, nous n’avons pas réussi à passer par un guachinche par manque de temps, et c’est un regret. Mais ce serait l’occasion de retourner à Tenerife !

Voici quelques adresses que notre airbnb nous avait conseillé :

  • La Huerta de Eva y Ana : Calle Obíspo Pérez Cáceres, 25, 38370 La Matanza de Acentejo (fermé le lundi et le mardi),
  • El Primero : Calle Malpaís, 10, 38390 Sta Úrsula (ouvert tous les jours),
  • El Churrasco : Calle la Canal, 11, 38399 Santa Úrsula (fermé le lundi et le mardi).

Où dormir ? 😴

Nous avons dormi dans un airbnb situé à Puerto de la Cruz. Il était très bien situé : doté d’un balcon, tu prends ton petit-déjeuner face à la mer, un luxe qui ne se refuse pas. Design et confortable, il est largement suffisant pour y passer une semaine à deux. Bien évidemment, si tu cherches à y cuisine pour chaque repas, je pense que ce n’est pas l’idéal car la cuisine reste petite et peu équipée. Mais si tu comptes aller souvent au restaurant ou bien pique niquer, c’est largement suffisant. L’hôte nous a bien accueilli : sans hic, nous avons pu récupérer les clefs de l’appartement. Situé dans une jolie résidence, un gardien est souvent présent à l’accueil en cas de problèmes. Le gros avantage de cet appartement c’est qu’il y a un énorme parking gratuit situé à 3min à pied, le parking della Muelle [355€ les 7 nuits].

IMG_0128

Comment s’y rendre ? 🚖

Tu t’en doutes probablement, mais pour atteindre cette île, on s’y rend par avion ! Ou bien par bateau depuis le Maroc, au choix.

Dans notre cas, on a pris l’avion jusqu’à Madrid puis de Madrid jusqu’à Tenerife.

Ayant logé à Puerto de la Cruz, on a atterri à Tenerife Norte. Le trajet dure environ 25 minutes sans bouchon.

Pour se déplacer sur l’île, on a loué une voiture. C’est fou comme les prix sont bien plus bas en Espagne !

[140€ la location de voiture et l’assurance (0€ de franchise) pour une semaine – on a utilisé un peu plus du 3/4 du plein. Pour le remplir, on a payé 34€. Franchement pas cher.]

El Pico del Teide

En bref, j’ai été absolument conquise par Tenerife. C’est un beau mélange entre plages et montagnes, villages et nature… On est face à un exotisme délicieux et à un prix très modéré. J’ai donc hâte de découvrir le reste des îles notamment Lanzarote et Fuerteventura.

Si tu as des questions ou compléments d’information, n’hésite pas à les mettre en commentaire ou bien sur les réseaux sociaux !

Pour te tenir au jus des articles publiés, abonne-toi aux mails privés !

Auteur : Alexia

Passionnée de voyages et de gastronomie, j'ai enfin lancé mon blog pour vous faire découvrir mes escapades exploratrices et gourmandes !

4 commentaires

    1. N’est-ce pas ? J’ai vraiment passer une semaine merveilleuse là bas ! Un côté exotique en Europe 😇 avec un climat extra toute l’année ! Merci en tout cas ☀️

Laisser un commentaire