fbpx
Sri Lanka Voyages

Sigiriya, un lieu fĂ©Ă©rique đŸ€©

Le rocher du lion Ă  Sigiriya est un lieu culturel incontournable du Sri Lanka. L’ancienne forteresse est classĂ©e au patrimoine mondial de l’UNESCO.

SĂ©jour d’une nuit fin aoĂ»t 2018

Sigiriya, le rocher du lion
Coucher de soleil au rocher du lion

Petit point d’histoire đŸ€“

Kassyapa tua son pĂšre le roi, et fit fuir son frĂšre aĂźnĂ© pour s’emparer du trĂŽne. Par peur du retour de son frĂšre, il construisit un palais au sommet d’un rocher, Ă  Sigiriya, pour se protĂ©ger. Il vĂ©cut de cette façon pendant 18 ans, jusqu’Ă  que son frĂšre revienne avec une armĂ©e indienne. EncerclĂ© dans sa forteresse, et sans issue pour s’alimenter, Kassyapa rend les armes au bout d’une semaine, et tombe par la lame de son frĂšre.

Sigiriya, depuis le rocher Pidurangala
Lever du soleil sur le rocher du lion

Que faire Ă  Sigiriya ?

Deux choses Ă  faire Ă  Sigiriya :

  • Le rocher du lion : cet ancien palais situĂ© Ă  une hauteur de 370m se trouve au milieu de la jungle. Le ticket s’Ă©lĂšve Ă  30$ et permet de se balader dans les jardins, visiter le temple et monter sur l’ancienne forteresse – comptez environ 45min pour atteindre le sommet. Attention, vous pouvez acheter un billet jusqu’Ă  17h maximum – en arrivant le plus tard possible cela vous permet d’observer le coucher du soleil en haut du rocher avec une vue assez incroyable sur la jungle. Ce site fait office de pĂšlerinage, vous ne serez donc pas seuls au monde : cela gĂąche d’ailleurs un peu le spectacle…vous piĂ©tinez au cĂŽtĂ© de milliers de personnes dans les escaliers. Il vous faudra aussi rester silencieux pour ne pas rĂ©veiller les taons qui habitent le rocher – la lĂ©gende raconte que ce sont les gardiens de l’ancienne forteresse ; ils attaquent les visiteurs n’Ă©tant pas dignes d’entrer dans le palais. La vue vaut cependant le dĂ©tour. Mais si vous souhaitez Ă©viter le monde et payer moins cher, une deuxiĂšme option s’offre Ă  vous…[Prix : 9.660 roupies l’entrĂ©e & 200 roupies retour en tuktuk Ă  l’hĂŽtel pour 2]
  • Le rocher du Pidurangala : il est moins connu que le rocher du lion, et pourtant la vue est magnifique. Nous y avons vu le lever du soleil : arrivĂ©s Ă  4h45 en bas du rocher, 30 minutes environ pour monter, nous Ă©tions les premiers Ă  attendre que le soleil pointe le bout de son nez. Pensez Ă  prendre des lampes torches frontales ! Figurez-vous qu’il n’y a bien sĂ»r aucun Ă©clairage public sur le chemin menant au sommet du rocher. Les premiĂšres lueurs apparaissent, les Ă©lĂ©phants commencent leur concert, les oiseaux chantent – un vrai spectacle que l’on admire au sommet [Prix : 1.000 roupies l’entrĂ©e & 2.000 roupies le tuktuk pour 2].

Petite anecdote : nous sommes allĂ©s au Pidurangala par tuktuk (montant de dĂ©part incluant aller-retour et attente au rocher Ă  1000 roupies). En avançant dans la jungle, un guetteur envoie des appels de lampe torche. Notre chauffeur s’arrĂȘte, discute avec lui quelques minutes puis nous explique que 3 Ă©lĂ©phants sauvages ne sont pas loin. On attend 5 minutes, puis on redĂ©marre en s’engageant sur un nouveau chemin. Quelques mĂštres plus tard, le tuktuk s’arrĂȘte et commence Ă  faire marche arriĂšre. Les Ă©lĂ©phants Ă©taient Ă  200 mĂštres Ă  peine de nous ! Au vu du risque pris et de la gentillesse du tuktuk, nous lui avons finalement donnĂ© 2.000 roupies. Entre frayeur et excitation, ce moment a Ă©tĂ© l’un des plus ambigus du voyage đŸ˜…

Lever de soleil voilé au rocher du Pidurangala
Lever de soleil depuis le Pidurangala

OĂč dormir ? đŸ˜Ž

Nous avons dormi dans un hĂŽtel rĂ©servĂ© sur booking.com, le Lakmini Lodge. La chambre Ă©tait trĂšs spacieuse et la salle de bain fonctionnelle. Nous avons Ă©tĂ© un peu déçus par la propretĂ© : des tĂąches sur les draps qui ne devaient probablement pas partir au lavage… Le petit-dĂ©jeuner cependant Ă©tait copieux : assiette de fruits frais, jus de fruits frais, thĂ©/cafĂ©, oeufs, charcuterie… Le patron de l’hĂŽtel s’est montrĂ© trĂšs disponible pour nous indiquer quoi faire Ă  Sigiriya, nous conseillant restaurants et autres…il nous a mĂȘme emmenĂ©s au resto de son ami avec son tuktuk ! Un conseil prĂ©cieux : ne vous dĂ©placez pas aprĂšs 19h seuls Ă  pieds car des Ă©lĂ©phants sauvages se baladent, et vous ne voudriez pas tomber nez-Ă -nez avec l’un d’entre eux dans la nuit noire…[Prix : 6.300 roupies pour une nuit, petit-dej inclus, pour 2 personnes]

OĂč manger ? đŸ„„

Nous avons dinĂ© au Pradeep Restaurant, un resto traditionnel sri-lankais. Assis Ă  des tables en bois, on dĂ©guste ses nouilles sautĂ©es aux lĂ©gumes et son jus de mangue fraĂźchement prĂ©parĂ© pour un prix dĂ©risoire. Le roof top est dĂ©corĂ© par de jolies guirlandes lumineuses – une ambiance toute cozy permet de se prĂ©lasser du mini-trek de la journĂ©e [1.800 roupies plats & boissons pour 2].

Coucher du soleil depuis le rocher du lion
La jungle depuis le rocher du lion

Comment s’y rendre ? đŸš–

Pour faire le trajet Negombo – Sigiriya, on a optĂ© pour une nano car que notre hĂŽtel a rĂ©servĂ© pour nous. Le trajet a durĂ© 4 heures. Prenez un taxi partagĂ© si possible, sinon il est possible de prendre trois bus pour s’y rendre : Negombo – Kurunegala – Dambulla – Sigiriya [Prix du trajet en nano car : 8.000 roupies Ă  deux].

Vue depuis le rocher Pidurangala
La jungle depuis le Pidurangala

Le rocher du lion Ă  Sigiriya, une Ă©tape rapide mais incontournable au Sri Lanka : des mini-treks sur rocher pour des vues imprenables sur la jungle. La suite Ă  Trincomalee, dans le prochain article !

Pour recevoir les nouveaux articles ainsi que des anecdotes et autres conseils privilĂ©giĂ©s abonne-toi aux mails privĂ©s !

Sri Lanka Voyages

Negombo, village de pĂȘcheurs 🐠

Visiter Negombo, un joli village de pĂȘcheurs, constitue un bon point de dĂ©part pour commencer son itinĂ©raire sur l’Ăźle. Contrairement Ă  ce que l’on pense, c’est le point d’arrivĂ©e au Sri Lanka qui est optimal selon moi, et non la capitale Colombo !

Séjour de quelques jours en août 2018

Marché aux poissons de Negombo
Negombo Fish Market Complex

Le village se situe Ă  quelques kilomĂštres de l’aĂ©roport de Colombo. Aussi Ă©tonnant que cela puisse paraĂźtre, Negombo est plus proche de l’aĂ©roport international que la capitale Colombo ! C’est donc aprĂšs 13 heures de trajet qu’on touche enfin le sol sri-lankais : 6 heures de vol de Paris jusqu’Ă  Dubai, puis 4h de vol de Dubai jusqu’Ă  Colombo. Nous avons volĂ© avec la compagnie Emirates, classĂ©e 4Ăšme mondiale, pas mal pas mal… Nous sommes restĂ©s trois nuits Ă  Negombo : deux nuits en arrivant, puis une nuit Ă  notre dĂ©part du Sri-Lanka, Ă  la fin du sĂ©jour.

La lagune hollandaise

Que faire Ă  Negombo ?

ConcrĂštement, pour visiter Negombo, vous avez le choix entre quelques activitĂ©s. Vous pouvez vous rendre aux 2 marchĂ©s de poissons principaux 🐠 :

  • Le Negombo Fish Market Complex se situe sur la plage : ce sont surtout des pĂȘcheurs qui avec leurs barques ramĂšnent de nombreux filets de petits poissons. Les poissons peuvent ĂȘtre Ă©talĂ©s sur de grandes surfaces pour sĂ©cher au soleil, ou bien conservĂ©s dans de grandes barriques remplies de sel.
  • Le Fish Market est le marchĂ© le plus reconnu du Sri Lanka, et se situe au bout du pont Mankuliya. La plupart des pĂȘcheurs partent pendant 30 jours : 10 jours pour atteindre leur emplacement de pĂȘche, 10 jours pour pĂȘcher et 10 jours pour regagner le port. Les bateaux dĂ©barquent Ă  partir de 2h du matin et commencent Ă  se dĂ©charger progressivement ; les poissons sont ensuite coupĂ©s et vendus. Ces pĂȘcheurs vont jusqu’en Somalie, en CorĂ©e du Sud ou au Kenya pour trouver leurs poissons…de longs trajets. Nous avons vu des requins, des thons, et toutes autres sortes ! Soyez prĂ©venus, les odeurs sont bien prĂ©sentes (j’y ai laissĂ© ma paire de Tom’s qui n’a pas survĂ©cu Ă  la visite đŸ˜ą). Je vous conseille d’y aller vers 5/6h du matin pour voir le marchĂ© animĂ© et les pĂȘcheurs dĂ©barquant leurs poissons sur le port. Un local s’est fait guide et nous a fait visiter le marchĂ© tout en nous expliquant un tas de choses sur son fonctionnement ! [Prix du guide : 500 roupies].

Vous pouvez Ă©galement visiter de nombreuses Ă©glises Ă  Negombo – comme la St Mary’s Church. En effet, au Sri Lanka les villages de pĂȘcheurs sont gĂ©nĂ©ralement chrĂ©tiens. Vous verrez donc de belles Ă©glises, gĂ©nĂ©ralement construites Ă  l’Ă©poque du colonialisme hollandais. Vous pouvez Ă©galement vous balader le long de la lagune hollandaise qui traverse le village. La plage est sans grand intĂ©rĂȘt car on ne peut pas s’y baigner : la mer est trop dangereuse. Cependant on peut y admirer de beaux couchers de soleil en fin de journĂ©e. Ce village est un chouette point d’arrivĂ©e au Sri Lanka !

Visiter le marché de poissons de Negombo
Negombo Fish Market Complex

OĂč dormir ? đŸ˜Ž

J’ai rĂ©servĂ© deux hĂŽtels via booking.com :

  • Ocean Glory Hotel : la chambre et la salle de bain Ă©taient plutĂŽt spacieuses et modernes. Nous avions la clim et un ventilateur de plafond, top au Sri Lanka oĂč les tempĂ©ratures sont Ă©levĂ©es toute l’annĂ©e. Petit dĂ©jeuner royal ! Oeufs, charcuterie, toasts, beurre, confiture, jus de fruit frais, thĂ©/cafĂ© et assiette de fruits frais ! La piscine est petite mais agrĂ©able, bien exposĂ©e au soleil l’aprĂšs-midi…Nous avons pu rĂ©gler la chambre par carte bancaire, mais sachez que vous devrez payer la plupart des guesthouses en cash [Prix : 69,17€ les deux nuits, petit-dej inclus pour 2].
  • The Panorama Negombo : chambre spacieuse et design. La salle de bain Ă©tait un peu petite mais pour une nuit c’est suffisant. Clim et ventilateur plafond aussi, ainsi qu’un petit balcon bien agrĂ©able. L’hĂŽtel est moderne avec une grande piscine (malheureusement mal exposĂ©e en fin d’aprĂšs-midi) et des transats. Petit-dĂ©jeuner complet : oeufs, toasts, beurre, confiture, assiette de fruits frais, jus de fruit frais et thĂ©/cafĂ© [Prix : 4.800 roupies une nuit, petit-dej inclus pour 2].

OĂč manger ? đŸŽ

  • The Container Beach Restaurant : un petit resto sur la plage tenu par un français et sa fille. Au menu : sandwichs, burgers et autres snacks continentaux, quelques plats sri-lankais…IdĂ©al pour manger sur le pouce le midi. Les smoothies sont extras ! Manger les pieds dans le sable : un vrai dĂ©lice, et assez rare Ă  Negombo, Ă  un prix trĂšs raisonnable. Bruschettas, sandwich toastĂ©s et smoothies pour nous rĂ©galer [Prix : 1.250 roupies plats & boissons Ă  2].
  • Lords Complex Restaurant : ce restaurant tenu par un hollandais cache bien son jeu. En arrivant cĂŽtĂ© rue, quelques tables dans une ambiance dĂ©jĂ  tamisĂ©e donnent envie. Mais en se dirigeant vers le fond Ă  gauche, on traverse un couloir style galerie d’art – de nombreuses peintures dĂ©corent les murs – pour parvenir Ă  un jardin intĂ©rieur trĂšs cozy. Un bar, de jolies tables en extĂ©rieur, une fontaine…une ambiance zen. Certains soirs, un groupe de jazz ou autre se donne en concert. Les prix sont un peu Ă©levĂ©s, en raison du cadre, mais le restaurant propose une carte originale et sympathique. Une belle dĂ©couverte ! Nous avons pris deux tapas et un dessert Ă  partager ainsi que deux cocktails [5.400 roupies plats & boissons Ă  2].
  • Petit Restaurant : on y mange des spĂ©cialitĂ©s sri-lankaises. Le restaurant n’a pas spĂ©cialement de cachet Ă  premiĂšre vue mais le personnel est trĂšs sympathique, et les plats sont goĂ»teux. Un endroit Ă  tester pour s’adapter Ă  la nourriture locale ! Crevettes tempura et curry noix de cajou, accompagnĂ©s de jus de fruits frais [Prix : 2.000 roupies plats & boissons Ă  2].
  • Papou’s Restaurant : une jolie terrasse au bord de la route principale, un personnel aux petits soins, des plats traditionnels sri-lankais goĂ»teux… Pour le dĂ©jeuner ou le dĂźner, Ă  choisir ! [Prix : 1.500 roupies plats & boissons Ă  2]

Comment y arriver ? đŸš–

  • Depuis l’aĂ©roport, nous y sommes arrivĂ©s par taxi pour 30 minutes de trajet. Le mieux est de prendre un tuktuk si vous voyagez en sac Ă  dos. Vous devez sortir de l’aĂ©roport pour en trouver un car ils ne sont pas habilitĂ©s Ă  dĂ©poser et prendre des clients aux portes de l’aĂ©roport [Prix : 1.400 roupies, prix rĂ©glementĂ©].
  • Depuis Colombo, par train : 80 roupies pour une heure et demie de trajet, soit moins de 50 centimes !
  • Pour aller Ă  l’aĂ©roport, nous avons pris un tuktuk rĂ©servĂ© par notre hĂŽtel. Pour 30 Ă  45 minutes de trajet (en fonction du trafic) [Prix : 800 roupies].
La lagune hollandaise
Le port de Negombo

Negombo est donc le point d’arrivĂ©e au Sri Lanka mais aussi le point de dĂ©part ! Ce village sans prĂ©tention nous a permis d’intĂ©grer en douceur les coutumes locales. Ce sont les marchĂ©s de poissons qui nous ont particuliĂšrement marquĂ©s – fonctionnement, traditions…et odeurs bien entendu ! Nous sommes ensuite partis Ă  la conquĂȘte de Sigiriya, le fameux rocher du lion au centre des terres…clique ici pour en savoir plus.

Pour recevoir les nouveaux articles ainsi que des anecdotes et autres conseils privilĂ©giĂ©s abonne-toi aux mails privĂ©s !

Sri Lanka Voyages

Le Sri Lanka, un pays haut en couleurs 🎹

Passer 3 semaines au Sri Lanka, ce pays magnifique et accueillant – un voyage qui n’aura pas suffi Ă  dĂ©couvrir toutes ses merveilles. Entre paysages Ă  couper le souffle, animaux sauvages, et des habitants adorables, ce pays n’aura pas fini de vous surprendre.

L'un des trajets en train les plus connus au monde se trouve au Sri Lanka. Il s'agit du trajet Ella - Kandy.
Le train Ella – Kandy

Quel trajet faire au Sri Lanka ? đŸ—ș

GĂ©nĂ©ralement les voyageurs optent pour le triangle culturel dans les terres (Dambulla, Kandy, Anuradhapura, Polonnaruwa, Sigiriya). Puis ils passent par les plantations de thĂ© de Nuwara Eliya et Ella pour finir sur les plages du sud de l’Ăźle… Comme j’aime dĂ©couvrir des endroits cachĂ©s et moins connus du tourisme de masse, j’ai choisi un itinĂ©raire un peu plus biscornu !

Programme d’un sĂ©jour de 3 semaines au Sri Lanka :

  • ArrivĂ©e Ă  l’aĂ©roport de Colombo, direction Negombo (la ville la plus proche)
  • 2 nuits Ă  Negombo, village de pĂȘcheurs
  • 1 nuit Ă  Sigiriya, Forteresse rocheuse
  • 3 nuits Ă  Trincomalee, station balnĂ©aire
  • 3 nuits Ă  Arugam Bay, spot de surfeurs,
  • 2 nuits Ă  Ella, village des plantations de thĂ©,
  • 1 nuit Ă  Kandy, centre culturel,
  • 1 nuit Ă  Adam’s Peak,
  • 1 nuit Ă  Udawalawe, parc national,
  • 3 nuits Ă  Hikkaduwa, village en bord de mer,
  • 1 nuit Ă  Negombo, pour le vol du retour !

Quel budget utiliser en 3 semaines ?

Manger đŸ„„

Le Sri Lanka, comme la plupart des pays asiatiques, se rĂ©vĂšle ĂȘtre une destination Ă  petits prix. Ce qui coĂ»te le moins cher c’est la nourriture. Le plat typique lĂ  bas c’est le rice & curry ! Sa composition varie d’un village Ă  l’autre. Il consiste en une viande ou poisson, avec une sauce au curry, un plat de riz blanc, et de nombreux petits plats de lĂ©gumes mijotĂ©s tendrement. Ainsi, j’ai pu goĂ»ter du bambou (dĂ©licieux, des similitudes avec la courgette). Ce plat sri-lankais, plus que

Un rice'n curry : le plat typique sri lankais. Un plat de viande ou poisson sauce curry est accompagné de plats de légumes.
Un rice’n curry, plat typique sri lankais

copieux, coĂ»tait entre 600 et 1400 roupies. Le prix varie en fonction de la viande ou du poisson choisi(e). Cela revient Ă  environ 3 Ă  7,5€ le plat. Une possibilitĂ© est de prendre un rice & curry pour deux, ce qui fait 1,5€ Ă  4€ le plat par personne. (Petite prĂ©cision, je ne voyageais pas seule mais en couple đŸ˜). On peut effectivement se lasser du rice & curry au bout de 3 semaines, je vous l’accorde. Sinon on peut dĂ©guster les fameuses nouilles sautĂ©es aux lĂ©gumes (variante avec le riz). Ou on peut choisir des nems, des crustacĂ©s, et de la nourriture occidentale comme des burgers. Si si, en 3 semaines au Sri Lanka on a fini par craquer…🙈

Dormir đŸ˜Ž

Le logement est aussi Ă  prix doux. J’ai rĂ©servĂ© des guest houses par Booking. J’ai donc fait le choix de tout rĂ©server avant le voyage afin de ne pas se poser de questions sur place, et de profiter au max de l’aventure, sans souci logistique ! Et je n’ai pas Ă©tĂ© déçue une seule fois par l’accueil des locaux. Charmants, toujours aux petits soins avec un jus de fruits frais pour notre arrivĂ©e… On a payĂ© en moyenne 35€ par nuit et par hĂŽtel, soit 17,5€ par personne. En plus, les guesthouses Ă©taient plutĂŽt cools niveau localisation, design, et confort de la chambre, toujours petit-dĂ©jeuner inclus (gĂ©nĂ©ralement copieux, trĂšs important comme critĂšre de sĂ©lection) !

Bouger đŸšŒ

Le prix du transport dépend tout à fait de ce que vous choisissez de prendre :

Transports locaux

  • Les bus et les trains (voir les liens Ă  la fin de l’article) ne coĂ»tent presque rien ! Pour deux heures de train entre Kandy et Hatton (station de train de l’Adam’s Peak), on en a eu pour 80 roupies par personne, soit moins de 50 centimes. Ok le train n’est pas celui du TGV français…mais la beautĂ© du paysage est sans pareil. Le problĂšme c’est que le train n’est pas fonctionnel sur toute l’Ăźle, mais seulement sur la cĂŽtĂ© ouest, et dans la partie centrale et culturelle. Ce qui veut dire qu’il faut prendre le bus ou le taxi pour le reste des trajets.

Voyager confortablement

  • Pour le reste des trajets on a donc optĂ© pour le taxi. C’est bien plus cher que le bus mais on prĂ©fĂ©rait perdre moins de temps dans les transports et profiter au maximum de notre sĂ©jour. Sachez que de nombreuses lignes de bus existent, et que le prix du billet se compte en centimes. Soyez prĂȘts nĂ©anmoins Ă  leur conduite intrĂ©pide et brusque ! Pour le taxi, mon meilleur conseil est de prendre des taxis partagĂ©s. L’avantage du taxi Ă  prix moins Ă©levĂ© soit confort, climatisation et trajet plus rapide. Il existe de nombreuses applications pour le faire ! Ou bien de demander une nano car – plus petite qu’une voiture normale, le trajet est donc moins cher qu’en taxi traditionnel.

En rĂ©sumĂ©, pour les trajets courts prenez un tuktuk (50 roupies le kilomĂštre), pour les trajets plus longs, prenez le train si possible, sinon un taxi partagĂ©/nano car ou bien le bus pour les plus aventuriers !

Autres Tips

đŸ‘‰đŸ» Demander le VISA

Pour accĂ©der au Sri Lanka vous devez vous procurer un VISA avant de prendre l’avion. Pas de panique, l’obtention du VISA est trĂšs rapide (24 heures gĂ©nĂ©ralement). Vous faites votre demande en ligne (voir le lien Ă  la fin de l’article) – il coĂ»te 35 dollars et est valable pour une durĂ©e de 30 jours. Vous recevrez deux mails :

  • Un mail de confirmation de votre demande de VISA,
  • Un mail constituant le VISA lui-mĂȘme.

đŸ‘‰đŸ» Que prendre dans sa valise ?

La bonne question. Quand on part pendant 3 semaines sur une Ăźle comme le Sri Lanka en passant par plage et montagne et qu’on a juste un sac Ă  dos, on doit bien faire des choix ! (Mesdemoiselles et Mesdames on se comprend…😂). Je conseille donc :

S’habiller au Sri Lanka

  • Habits d’Ă©tĂ© : le climat est assez humide, donc privilĂ©giez les matiĂšres lĂ©gĂšres comme le coton. Maillots, serviettes de plage…la base. Les serviettes dĂ©cathlon sont franchement pas mal, elles sont lĂ©gĂšres (mini-poids dans le sac) et sĂšchent vite.
  • Habits d’hiver : eh oui… MĂȘme si la tempĂ©rature moyenne est de 28° toute l’annĂ©e sur cette Ăźle, si vous allez dans les terres (comme Ella par exemple) ou bien que vous vous aventurez dans des treks (comme l’Adam’s Peak), vous devez obligatoirement prendre des vĂȘtements adaptĂ©s. En effet, le soir et la nuit, la tempĂ©rature peut descendre assez bas dans ces rĂ©gions centrales. Polaire, doudoune, Ă©charpe, gants ne sont pas de trop !

Accessoires essentiels

  • Lampes torche frontales : super pratique pour les randonnĂ©es notamment de nuit (pour le lever du soleil, ou aprĂšs le coucher du soleil). On ne peut pas dire que les Ă©clairages publics soient vraiment prĂ©sents. En fait, sur les treks assez connus, vous pouvez trouver des marchands en pĂ©riode saisonniĂšre qui Ă©clairent le chemin. Mais en pĂ©riode non-saisonniĂšre, vous ĂȘtes livrĂ©s Ă  vous-mĂȘme !
  • Masque et tuba : ça peut servir d’avoir le vĂŽtre. DĂ©jĂ , on garantit la propretĂ©… et puis si vous souhaitez faire du snorkeling seuls, vous pouvez le faire. Par exemple Ă  Hikkaduwa, il y a une zone de snorkeling toute proche de la plage. C’est Ă  faire de novembre Ă  avril, lorsque la mer est peu agitĂ©e.

đŸ‘‰đŸ» Vaccins ?

Personnellement je n’Ă©tais vaccinĂ©e que contre l’hĂ©patite A. L’hĂ©patite B a priori c’est si vous comptez avoir des rapports intimes lĂ -bas. L’encĂ©phalite japonaise est Ă  faire dans le cas oĂč vous passez plusieurs semaines Ă  la campagne…bref. C’est plus une dĂ©cision personnelle pour le coup. Renseignez-vous auprĂšs de votre mĂ©decin gĂ©nĂ©raliste.

đŸ‘‰đŸ» Acheter une carte 4G

Le plus simple est de prendre une carte internet sur place, au Sri Lanka. Nous ne l’avons pas fait car nous comptions sur le wifi des hĂŽtels, mais sincĂšrement il n’est pas terrible. En gĂ©nĂ©ral, il marchait assez difficilement dans la chambre, et plutĂŽt bien dans  le hall de la guest house. Prendre une carte internet permet d’Ă©viter de se perdre Ă  certains endroits. Quoique Google Maps n’est pas toujours Ă  jour au fin fond de la montagne…! La carte 4G permet aussi de ne pas se contraindre Ă  ne choisir que des guest houses avec wifi. C’est aussi un bon point pour payer moins cher son logement.

đŸ‘‰đŸ» Acheter une gourde filtrante

Comme vous vous en doutez, l’eau n’est pas potable lĂ -bas. En rentrant du Sri Lanka, une copine m’a racontĂ© avoir reçu en cadeau une gourde filtrante pour son voyage de 3 mois en AmĂ©rique du Sud ! Eh bien devinez quoi ? Elle a pu remplir sa gourde Ă  n’importe quel point d’eau, et elle n’est pas tombĂ©e malade une seule fois. Un achat hyper utile ! Pour pouvoir boire n’importe oĂč, et pour ĂȘtre environment-friendly… Malheureusement la consommation touristique des bouteilles d’eau en plastique est quelque peu mal gĂ©rĂ©e en Asie. MĂȘme les pailles filtrantes existent ! Pour profiter des cocktails et autres sans se faire piĂ©ger par un glaçon.

đŸ‘‰đŸ» Que faire quand on se perd ?

Il est vrai qu’au Sri Lanka, on peut facilement se perdre Ă  certains endroits. Les pancartes et indications claires ne sont pas trop leur truc… Il faut donc se munir de google maps, d’une carte papier et d’un bon sens de l’orientation ! Si jamais vous vous perdez, sachez que les Sri-Lankais vous aborderont trĂšs facilement pour vous aider Ă  retrouver le bon chemin. Nous n’avons jamais eu de surprise. Mais j’ai dĂ©jĂ  lu sur d’autres blogs que certains s’Ă©taient faits avoir par des paysans dans la pampa ! Ils demandent de l’argent pour donner la bonne direction. Nous avons donc Ă©tĂ© assez prudents de ce cĂŽtĂ©-lĂ , et nous nous sommes gĂ©nĂ©ralement dĂ©brouillĂ©s seuls. Mais no soucis, la plupart des locaux sont adorables et se feront un plaisir de vous aider ! Et mĂȘme de se faire votre guide…

Visiter le Sri Lanka, c'est aussi y rencontrer ses animaux sauvages comme les éléphants, crocodiles etc.
Les éléphants de Udawalawe

Pour finir ?

Ce voyage de 3 semaines au Sri Lanka, c’est un fouillis de bonheur et d’Ă©merveillement. Rencontrer des animaux sauvages comme des Ă©lĂ©phants, des crocodiles et des dauphins. Nager avec des tortues de mer… Se prĂ©lasser sur des plages de sable blanc qui s’Ă©tendent Ă  perte de vue le long de l’ocĂ©an indien… Admirer des levers ou des couchers de soleil Ă©poustouflants, que ce soit sur une montagne, ou bien sur le sable chaud… Ce sont des treks de nuit ou sous la chaleur ardente du jour pour atteindre des sommets et admirer des vues Ă  couper le souffle… Enfin, on prend le train Ă  travers les plantations de thĂ©, assis par terre, les pieds dans le vide pour goĂ»ter Ă  la libertĂ©. Tout ça sur une petite Ăźle qu’on appelle le Sri Lanka.

Tant de raisons d’y aller…n’hĂ©sitez plus et prenez vos billets đŸ˜Œ

Liens utiles :

Pour recevoir les nouveaux articles ainsi que des anecdotes et autres conseils privilĂ©giĂ©s abonne-toi aux mails privĂ©s !