Trek nocturne au Teide 🌙

RandonnĂ©e nocturne – mai 2019

Nous avons passĂ© une semaine sur l’Ăźle de Tenerife qui appartient Ă  l’archipel des Canaries [article ici]. Lors de cet incroyable sĂ©jour, on a pu atteindre le pic du Teide et y admirer le lever du soleil. J’ai voulu consacrer un article spĂ©cifique Ă  la montĂ©e du Teide pour dĂ©tailler au mieux cette randonnĂ©e magique !

El Pico del Teide

Quelques mots sur le Teide 💡

Le pic du Teide est le sommet le plus Ă©levĂ© d’Espagne et le 3Ăšme volcan le plus haut du monde avec une hauteur de 3 818,18m. Ce volcan a mis des centaines de milliers d’annĂ©es pour se former. Il y avait un volcan antĂ©rieur dont le cratĂšre Ă©tait plus large que celui du Teide : il se serait a priori effondrĂ© sur lui-mĂȘme donnant ainsi naissance au pic du Teide.

fullsizeoutput_719a

Accùs au pic du Teide 🔍

Il existe plusieurs maniĂšres d’atteindre le sommet du Teide : par tĂ©lĂ©phĂ©rique, Ă  pied (deux itinĂ©raires) et ce de jour ou de nuit.

  • AccĂšs par le tĂ©lĂ©phĂ©rique : on peut grimper le Teide grĂące au tĂ©lĂ©phĂ©rique. SituĂ© Ă  2 356m d’altitude, il t’emmĂšne Ă  3 555m, le palier appelĂ© La Rambleta. La vue sur le dĂ©sert rocailleux est Ă©poustouflante. Le trajet dure environ 8 minutes ! À savoir que les derniers mĂštres (environ 650m) pour atteindre le pic sont Ă  faire Ă  pied. La derniĂšre portion du trajet nĂ©cessite un permis de passage. Il est important de rĂ©server plusieurs mois Ă  l’avance son permis car les places sont peu nombreuses et partent trĂšs vite.
  • Chemin n°7 : le premier trajet Ă  pied est celui partant du parking Las Montañas Blancas, en passant par le refuge Altavista situĂ© Ă  3 270m. Il s’agit du chemin n°7. Pour atteindre le refuge, tu devras grimper 8,31km avec 1 188m de dĂ©nivelĂ©, ce qui n’est pas rien ! Le trajet prend entre 3h et 6h. Cela dĂ©pend des conditions physiques et climatiques.
  • Chemin n°7 & Refuge Altavista : pour Ă©viter de faire le chemin n°7 d’une traite, tu peux prĂ©voir de faire l’ascension jusqu’au refuge, dormir quelques heures au refuge puis repartir le lendemain matin. De la mĂȘme façon que pour atteindre le pic du Teide, il y a peu de places dans le refuge : il est nĂ©cessaire de les rĂ©server bien longtemps Ă  l’avance !
  • Chemin n°12 : il est possible sinon d’accĂ©der au sommet du Teide par le Pico Viejo. L’ascension est beaucoup plus longue et donc fatigante. C’est le chemin n°12 qui mĂšne Ă  la Rambleta, l’arrivĂ©e du tĂ©lĂ©phĂ©rique.
  • AccĂšs de jour ou de nuit : Si jamais tu ne veux pas t’y prendre des mois Ă  l’avance pour rĂ©server le permis permettant d’atteindre le pic du Teide, l’autre solution est de descendre du sommet avant 9h du matin, l’heure Ă  laquelle le tĂ©lĂ©phĂ©rique effectue sa premiĂšre montĂ©e. Il faut donc commencer la randonnĂ©e de nuit ou bien passer la nuit au refuge Altavista. L’avantage de le faire de nuit, c’est qu’il n’y a pas de soleil et donc pas de chaleur : la randonnĂ©e est bien plus agrĂ©able.

Lever de soleil au pic du Teide

Comment s’Ă©quiper ? ✔

Les Ă©lĂ©ments avec lesquels tu dois absolument t’Ă©quiper pour cette randonnĂ©e musclĂ©e sont les suivants :

  • Des litres d’eau : tu peux compter un litre toutes les deux heures au moins,
  • Des barres de cĂ©rĂ©ales : ces heures de marche donnent un petit gros creux,
  • De la crĂšme solaire : dĂšs que le soleil pointe le bout de son nez, on crame – en altitude, les rayons du soleil sont bien plus forts et donc plus dangereux.
  • De bonnes chaussures de randonnĂ©es : le chemin peut ĂȘtre glissant Ă  certains endroits en raison de la terre et des cailloux, il est important que tes chevilles soient bien tenues pour une rando en toute sĂ©curitĂ© ! đŸ™đŸ»
  • Des lampes frontales : toujours pratique ! Bien que l’on soit Ă©clairĂ© par les Ă©toiles, cela ne suffit pas sur le chemin n°7. En effet, il vaut mieux regarder oĂč on pose le pied pour Ă©viter de bonnes glissades ! ⚠
  • Des affaires chaudes et de rechange : on va se l’avouer, tu vas forcĂ©ment perdre quelques litres de sueur. Sache que si tu fais la randonnĂ©e de nuit, il fait trĂšs froid dans les hauteurs : on frĂŽle le 0 degrĂ©s. Donc par prĂ©caution, je te conseille de monter avec un t-shirt anti-transpirant, une polaire et une doudoune, des gants, un bonnet, une Ă©charpe, et de prendre un t-shirt et une polaire de rechange.

Lever du soleil - Pic du Teide

L’ascension en pratique 🔝

  • RĂ©server le permis d’accĂšs Ă  la derniĂšre portion de trajet entre La Rambleta et le pic du Teide : Reservas Parques Nacionales,
  • RĂ©server une place au refuge Altavista : RĂ©server une nuit au refuge,
  • Pour redescendre du Teide en cas de fatigue tu peux prendre le tĂ©lĂ©phĂ©rique. Le premier part vers 9h : le billet coĂ»te 13,5€ (Ă  payer en espĂšces). Tu n’as pas besoin de les prendre en avance, surtout si tu hĂ©sites Ă  descendre Ă  pied ou en tĂ©lĂ©phĂ©rique,
  • A savoir que l’altitude peut donner des vertiges ou des nausĂ©es : si Ă  un moment donnĂ© tu en ressens, il est prĂ©fĂ©rable de redescendre immĂ©diatement – tu te doutes qu’en cas de problĂšme, il sera difficile de venir te chercher de maniĂšre rapide et urgente,
  • Le chemin est balisĂ© grĂące Ă  quelques panneaux indicatifs ; de gros cailloux dessinent la route Ă  emprunter. Par ailleurs, tu peux te servir de Google Maps pour vĂ©rifier de temps en temps quel trajet il reste Ă  faire et t’assurer que tu vas dans la bonne direction car le chemin y est tracĂ©.

Lever de soleil sur le pic du Teide

RĂ©cit de la randonnĂ©e đŸ„Ÿ

Le rĂ©veil pique Ă  1h45 du matin. Pas un chat dans la rue, quelques personnes Ă©mĂ©chĂ©es rentrent de soirĂ©e, les restaurateurs ferment tranquillement boutique…et nous, Ă©quipĂ©s (ou pas), on se prĂ©pare mentalement Ă  une nuit Ă©reintante. En partant Ă  2h30 de Puerto de la Cruz, on arrive Ă  3h30 au parking de Las Montañas Blancas. Le froid se fait ressentir.

Il y a peu de places au parking, et c’est bon Ă  savoir ! On repĂšre la derniĂšre. Mieux vaut donc s’y rendre le plus tĂŽt possible pour pouvoir se garer au plus prĂšs du dĂ©but de la randonnĂ©e. Les personnes garĂ©es sont celles passant la nuit au refuge. Un autre couple s’apprĂȘte aussi Ă  faire l’ascension . Ils sont bien mieux Ă©quipĂ©s que nous : chaussures de rando, polaires et autres. VĂȘtue de baskets et jeans, je n’avais pas de doudoune sur moi, seulement un pull en cachemire et un bomber ! Une vraie citadine. Faut dire qu’on a prĂ©vu la rando de nuit durant notre escale Ă  l’aller…! Pas trĂšs malin donc 😣

On commence le chemin par quelques virages qui grimpent un peu, ça permet de bien Ă©chauffer les cuisses et les mollets. On arrive ensuite sur une zone un peu plus plane qui permet de reprendre son souffle. Juste au-dessus de nos tĂȘtes s’Ă©tend la Voie LactĂ©e. A cette altitude, le ciel est si clair et les Ă©toiles brillent si fort que l’on peut mĂȘme marcher sans lampe ! C’est un instant magique ✹ Il s’Ă©coule environ 1h30, jusqu’Ă  ce que l’on arrive Ă  l’embranchement du chemin n°7.

Lever du soleil sur le pic du Teide

On attaque ensuite la phase plus intense de la rando. En suivant le serpentin dans la montagne, on grimpe au fur et Ă  mesure en se rapprochant toujours plus du pic. Les marches plus ou moins faites avec les rochers sont assez inĂ©gales ; attention Ă  ne pas glisser en raison de la terre et des cailloux (d’oĂč la nĂ©cessitĂ© d’avoir de bonnes chaussures) ; on n’a mĂȘme plus la force de parler : on est trĂšs concentrĂ© Ă  l’idĂ©e d’atteindre le pic rapido car la fatigue se fait de plus en plus ressentir 😮

Bonheur lorsque l’on aperçoit le refuge, aprĂšs 1h de marche. Une belle pause s’impose ! (bien mĂ©ritĂ©e). En entrant dans le petit chalet, un Ă©cran donne l’heure, la tempĂ©rature et l’heure du lever de soleil. Il y fait bien chaud aussi, ce qui est agrĂ©able au vu de la fraĂźcheur extĂ©rieure. AprĂšs un arrĂȘt de 20 minutes, on reprend l’ascension aussi dĂ©terminĂ©s que jamais.

Lever de soleil sur le pic du Teide

En sortant du refuge, trempĂ©e par la sueur, j’avais si froid que tout mon corps tremblait ! (La doudoune m’aurait bien servi…). Heureusement, la partie menant Ă  l’arrivĂ©e du tĂ©lĂ©phĂ©rique continue de grimper tranquillement, ce qui m’a rĂ©chauffĂ© assez vite. On commence Ă  voir les premiĂšres lueurs du jour. Mon coeur se serre car je sens que l’on n’arrivera probablement pas Ă  temps pour voir le lever depuis le pic. Les derniers mĂštres sont montants puis descendants, c’est assez curieux mais cela facilite un peu l’arrivĂ©e au tĂ©lĂ©phĂ©rique. Le soleil pointe le bout de son nez. On a le droit Ă  un spectacle magnifique : il se dĂ©voile derriĂšre les silhouettes rocheuses dans des couleurs rouges orangĂ©es ☀

El Pico del Teide

Lever de soleil sur le pic du Teide

Le pic est tout prĂšs, on le voit majestueux s’Ă©riger face Ă  nous ! Les derniers mĂštres sont difficiles : la pente est abrupte, les jambes tirent et la fatigue se veut physique mais aussi psychologique. On finit par atteindre le pic aprĂšs 4 heures intenses de marche đŸ’ȘđŸ»

Quelques fumerolles de souffre se dĂ©gagent du cratĂšre (attention Ă  ne pas les inhumer). J’ai Ă©tĂ© assez Ă©tonnĂ©e de voir le peu de place pour circuler au sommet : j’ai compris pourquoi un permis d’accĂšs avait Ă©tĂ© mis en place pour limiter le nombre de personnes. Le spectacle est en tout cas Ă©poustouflant : le soleil monte et domine une mer de nuages. On distingue l’ombre du pic se projeter (comme pour l’Adam’s Peak au Sri Lanka)… Le soleil nous rĂ©chauffe, mais les tempĂ©ratures sont trĂšs basses Ă  cette altitude. Finalement, au vu de nos Ă©quipements, c’Ă©tait un bien pour un mal de ne pas assister au lever du soleil sur le pic en lui-mĂȘme. Je ne suis pas sĂ»re qu’on aurait rĂ©ussi Ă  attendre plusieurs dizaines de minutes dans ce froid glacial đŸ„¶

L'ombre du pic du Teide

AprĂšs avoir admirĂ© le lever du soleil, nous sommes redescendus jusqu’Ă  La Rambleta. Pris par la fatigue, nous avons prĂ©fĂ©rĂ© redescendre en tĂ©lĂ©phĂ©rique : on avait prĂ©vu le coup en prenant du cash pour payer les tickets directement lĂ -haut ! En attendant le tĂ©lĂ©phĂ©rique, on profite du joli point de vue panoramique. On peut notamment distinguer les Roques de Garcia (une randonnĂ©e Ă  faire dans le parc du Teide) 😎

Si nous avions Ă©tĂ© mieux Ă©quipĂ©s et en pleine forme (l’un de nous Ă©tait pris d’un rhume ce qui n’aide pas en pleine altitude), et si l’on restait plus longtemps Ă  Tenerife , je pense qu’on serait redescendu Ă  pied. Cela doit ĂȘtre magnifique de dĂ©couvrir les paysages lors de la descente (puisqu’Ă  la montĂ©e dans la nuit noire, on ne voit pas grand chose).

Les Roques de Garcia

En arrivant au bas du tĂ©lĂ©phĂ©rique, il ne faut pas sous-estimer la marche d’une trentaine de minutes pour rejoindre le parking de las Montañas Blancas sous le soleil brĂ»lant (eh oui, mĂȘme Ă  9h30 il chauffe). Il faut faire preuve de prudence puisque l’on marche le long de la route, et l’on croise dĂ©jĂ  plusieurs touristes Ă  cette heure-lĂ  (voitures comme bus).

P1020252

Cette expĂ©rience a Ă©tĂ© incroyable : beaucoup d’efforts pour une vue imprenable sur le parc du Teide, et un lever de soleil magnifique. Je la conseille Ă  200% đŸ€© NĂ©anmoins, avant de le faire, il faut t’assurer d’ĂȘtre dans de bonnes conditions physiques et d’ĂȘtre bien Ă©quipĂ© afin de le faire en toute sĂ©curitĂ©.

Si tu as des questions, n’hĂ©site surtout pas Ă  me les poser en commentaire ou bien sur les rĂ©seaux sociaux !

Pour te tenir au jus des articles publiĂ©s, abonne-toi aux mails privĂ©s !

Auteur : Alexia Dn

Passionnée de voyages et de gastronomie, j'ai enfin lancé mon blog pour vous faire découvrir mes escapades exploratrices et gourmandes !

RĂ©pondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icÎne pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez Ă  l'aide de votre compte WordPress.com. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez Ă  l'aide de votre compte Google. DĂ©connexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez Ă  l'aide de votre compte Twitter. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez Ă  l'aide de votre compte Facebook. DĂ©connexion /  Changer )

Connexion Ă  %s